Bactoplus FilterStart Gel 1 l

Effacer
Contenance

1, 2.5

à partir de: 32,00

Hors coût de livraison

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

Mode d’emploi Bactoplus FilterStart Gel:

L’ajout de Bactoplus FilterStart Gel peut accélérer la colonisation de bactéries dans l’installation d’un nouveau filtre et maintenir la culture bactérienne dans les filtres existants.

Avant le démarrage du filtre ou en cas de valeurs d’ammoniac et/ou nitrite élevées : 50 ml pour 1000 litres d’eau.

Après le nettoyage du filtre ou le remplacement de l’eau : 25 ml pour 1000 litres d’eau.

La dose d’entretien : 25 ml pour 1000 litres d’eau par mois.

La température de l’eau de l’étang doit être supérieure à 10 ° C, double dose si elle est utilisée en dessous de 10 ° C.

Le capuchon a une contenance  d’environ 15 ml.

UVC et OZONE doivent être débranchés au moins 24 heures après l’administration. Le gel doit être appliqué sur le matériel filtrant.

Eteindre la pompe et laisser aérer le filtre fortement durant 12 heures.

Après 12 heures la pompe peut être redémarrée mais laisser l’UVC et l’ozone hors de tension au moins 24 heures.

 

Dosage Bactoplus FilterStart Gel :

50 ml pour 1000 litres d’eau de l’étang au démarrage du filtre

 

La qualité pour votre bassin avec Bactoplus FilterStart Gel 

L’association Nishikigoi Nederland (NVN) a donc procédé à l’achat de produits bactériens dans tout
le pays ; produits vendus pour aider à démarrer les filtres des bassins de jardin. À cet effet, ces
produits doivent être liquides et contenir des bactéries vivantes. Un produit de qualité doit aussi 
comporter 2 genres de bactéries : les AOB (bactéries oxydant l’ammonium) et les NOB
(bactéries oxydant les nitrites).
Ensuite, l’association NVN a remis ces produits à la KIWA Water Research (un institut de
recherche reconnu mondialement en la matière), qui a analysé ces produits selon un certain nombre de
critères :
1) la quantité d’AOB
2) la présence de NOB (2 types) mais pas la quantité.

Bactoplus FilterStart Gel la qualité

Le premier résultat concernant la quantité d’AOB révèle que la moitié seulement des
produits testés (9 sur 18) contient plus d’AOB que l’eau du robinet (8.000 par ml).
Bactoplus FilterStart Gel 1 l était le vainqueur absolu avec 120 millions de bactéries par ml, plus de 200x plus que
Bacta-total, le numéro 2 des produits cités par leur nom (quelque deux marques inconnues
contiennent plus de bactéries que Bacta-total mais moins que Bactoplus (2-10x moins) ;
ces marques se sont vues toutefois éliminées sur base d’autres critères de sélection).
Bactoplus contenait même 4.000x plus que la marque d’enseigne Oveloon et 2.400x plus
que Microbe-lift Nite-out.
Quant au deuxième résultat relatif à la présence de NOB, le KIWA a étudié la présence
de Nitrobacter et Nitrospira. Il apparaît une nouvelle fois que la moitié seulement des
produits (10 sur 18) contient des NOB (donc un des deux types de NOB), dont Bacto
-plus Gel. Un tiers seulement des produits (6 sur 18) contient également les NOB qui
sont importants dans les bassins à kois, à savoir la Nitrospira, présente elle aussi
dans bacto-plus-filter-start-gel.

Bactoplus FilterStart Gel  , le meilleur

Un quart seulement des produits (4 sur 18), dont BactoplusGel,
contient les deux types de NOB sur lesquels le KIWA portait son analyse,
contrairement à d’autres marques qui ne contiennent qu’1 des 2 types.
Sur base de ces résultats, l’association NVN en a conclu que seuls 6 sur les 18
produits testés conviennent à l’apport de bactéries appropriées à l’eau de
bassin de jardin, dont Bactoplus FilterStart Gel 1 l bien sûr.
Lors d’une classification, l’association NVN a donc placé Bactoplus Gel en première
place, laquelle a cependant émis une remarque quant à l’absence de date de
production et de péremption sur Bactoplus. Tel n’est plus le cas désormais
depuis que Bactoplus a été repris par Colombo.
Dès lors, en conclusion générale, Bactoplus contient incontestablement tant
la plus grande quantité de bactéries que les bactéries appropriées, le tout
dans un emballage adéquat affichant la date de péremption.
On peut lire le rapport complet dans KOI magazine NVN – numéros 77 & 79