entretenir son bassin l'hiver

Une saison au bassin : l’hiver

Carpe koï en hiver

La série « Une saison au bassin » se poursuit, au programme, le froid de l’hiver !

Comment nourrir les carpes koï en hiver ?

En hiver le refroidissement de l’eau entraîne le ralentissement du métabolisme des koï. Ces dernières restent immobiles au fond du bassin, dans un état de léthargie pouvant même entraîner des pertes d’équilibre…
Si le froid perdure, il faut absolument essayer de garder quelques degrés supplémentaire à l’eau. Vous retrouverez plus bas les solutions conseillées.

A des températures clémentes autour de 9°C – 10°C comme pour cette hiver, les koï s’alimentent. Il faut toutefois adapter la nourriture et la quantité pour une question de maintient en forme.

Entre 5°C et 9°C on donne une nourriture coulante, avec parcimonie, pour tenter de garder une certain dynamisme aux poissons.

Un hiver se prépare en été car c’est là que le poisson garde le plus de nourriture, transforme le mieux et en profite le plus. Il faut donc choisir une nourriture de qualité et en quantité pour pouvoir aborder l’hiver dans les meilleures conditions et avec le maximum de sécurité pour vos animaux. Il seront alors en forme, ils auront gagné du gras et du muscle. Le système immunitaire lui sera de bonne qualité. Des caractéristiques qui leur permettront de supporter l’hiver.

Préparez ses carpes koï pour l’hiver

Les problèmes liés à l’hiver ne se révèlent pas tout de suite. C’est au printemps, lorsque les températures remontent et que le système immunitaire se reconstruit lentement que l’on décèle les poissons affaiblis. Un phénomène plus fréquent dans des bassins qui tournent sans  filtration, sans rien.
Le risque : des développements bactériens pouvant provoquer la mort du poisson affecté.

Il faut donc préparer vos poissons et votre bassin en suivant les saisons.

L’entretient de son bassin l’hiver

Comment protéger son bassin en hiver des faibles températures ?

Un bassin peut se protéger avec différents systèmes empêchant une descente trop rapide de l’eau :

  • Les plaques de Polycarbonate qui permettent de fabriquer des petites serres. Une méthode simple et peu onéreuse.
  • Les balles flottantes de protections, permettre de gagner 3°c ou 4°c et vont éviter une descente trop extrême des températures.

Doit-on filtrer son bassin l’hiver ?

La différence de température mesurée entre la surface et le fond de nos bassin n’excède pas plus de 0,5 degrés en hiver (pour des bassin de 2m – 2 m50). Il est donc inutile d’arrêter la filtration pour maintenir une eau plus chaude au fond… La filtration du bassin doit fonctionner en continu  , même en hiver. Les bactéries de votre filtre dégradent toujours pendant la période froide, moins vite, mais elle jouent leur rôle…

Il en est de même pour les UV l’hiver. Elles doivent restées allumées pour continuer leur lutte contre les bactéries pathogènes.

Le filtre, quant à lui, doit continuer à être nettoyé. Le renouvellement de l’eau doit lui se poursuivre. Le tout peut-être espacé dans le temps, touts les 15 jours au lieu d’une fois par semaine.
Moins vous avez un noyau important de bactéries, moins vous avez de chance que ça se développe. Pour diminuer la quantité de bactéries dans votre bassin, vous pouvez par exemple utiliser le SUPERTAB.

La période de l’hiver/printemps est également un moment idéal pour réaliser de nouveaux aménagements paysagés autour du bassin.

C’est également la période pour  observer vos poissons et préparer la saison printemps/été. Vous détectez des rougeurs ? Pensez à la Médic Box !

Laissez vos commentaires

Laisser un commentaire