Pour toute commande supérieure à 149€ TTC, nous vous offrons les Frais de port ! (voir les conditions*)

France Carpe Koï Bassin

PISCICULTURE DE SAINT MORAT

Rechercher

TAKEO HOSHINO (Hoshiyone koi farm)

t etrmenoireanuet tea ferme esmeera fncncai .Ption première

Takeo Hoshino(Hoshiyone Koi Farm) TAKEO HOSHINO

Hoshiyone Koi Farm est une unité de production établie depuis fort longtemps. La ferme est tenue par trois générations successives, Yonetaro, Yoneichi, et Takeo. Le chef de famille actuel, Takeo, est l’expert en titre concernant les Ginmatsuba. Même confronté au “boom” des splendides et belles Platinum, Kujaku, et Yamabuki, il a gardé la stricte lignée des  “Gin Matsuba.” Il se concentre actuellement sur les écailles. Il veut pouvoir produire des gin matsuba facilement reconnaissables


Histoire de Hoshibei Koi Farm

Elle fut fondée par mon grand père , Yonetaro, dans les années 20 . Ce fut en 1955 que mon père, Yoneichi, commenca à produire des kois en volant de ses propres ailes.

Au Village de Yamakoshi, où je réside, beaucoup de personnes produisaient des Nishikigoi. Tout le monde produisait ensemble dans les champs de riz disposés sur les pentes des montagnes, utilisant ainsi la nature environnante. Mon grand-père fit de même. Hoshiyone koi farm

Ces champs de riz sont totalement différents des champs en terrains plats.  L’eau y est présente jusqu’à la saison de la vidange. Les Koi étaient mises dans ces champs durant la saison de plantation du riz et se récoltaient avant la vidange d’automne comme tosai. C’était la vieille méthode de production.

”Produisons à la fois du riz et de la koi”: c’était la  façon de vivre  propre aux résidents de Yamakoshi, où la production de riz n’était pas très favorable.

J’ai été, depuis mon plus jeune âge, bercé par les Nishikigoi , aussi commençai-je à travailler à Hoshiyone Koi Farm juste après être sorti diplômé de l’école en 1966.

A cette époque, nous produisions Kohaku, Taisho Sanshoku (Sanke), et Showa Sanshoku. Un kuroko de 2 ~3 cm (0.8~1.2 inches) de longueur était vendu 20 yen, ce qui était un prix important pour l’époque.

N ‘importe quelle koi, du moment qu’elle avait une tête et une queue, était vendue, aussi tout ce que nous avions à faire était de produire une koi, et pas forcément une bonne koi…

Production de carpe koi à Hoshiyone koi farm

Notre production principale actuelle est la “Gin Matsuba,” mais nous produisons encore de la Kohaku.

La première fois que nous avons produis de la gin matsuba ce fut en 1975.

Pendant que nous tentions vaguement de créer une nouvelle espèce de la classe Hikarimono , nous avons pu trouver un mâle et une femelle oyagoi ensemble.

C ‘est ainsi que nous commençâmes nos Gin Matsuba. TAKEO HOSHINO - Hoshiyone koi farm

Plein de merveilleuses Gin Matsuba naquirent; il était difficile de les sélectionner et d’ en retenir parce que” toutes brillaient.”

Nos Gin Matsuba devinrent si belles qu’elles brillaient même après 20 heures les nuits d’été, et je ne savais pas laquelle ne pas sélectionner… Je me souviens que j’avais de si nombreuses bonnes kois que je n’avais pas assez d’étangs, même après avoir transformé tout mes champs de riz  .

Le charme de la Gin Matsuba est l’aspect bleuté irisé des“écailles.” Certaines personnes pensent que les gin matsuba sont faites en ajoutant du bleu au shiroji des Platinum… Mais c’est totalement faux.

Cette brillance unique vient du fond bleuté. Nos Gin Matsuba proviennent de Doitsugoi, aussi les écailles poussent elles plus larges que celles d’une Gin Matsuba “normale”.

A cause de cela, chacune des écailles scintille joliment, ce qui est absolument unique. Je pense que le rayonnement provenant de telles grosses écailles en fait tout l’intérêt.

Contrairement aux Kohaku, Taisho Sanshoku(Sanke) et Showa Sanshoku, il est dur d’expliquer en mots la beauté des Gin Matsuba, mais leur qualité est toute aussi grande.

Hoshiyone et le gin matsuba

Mon but est d’évidemment  produire des Gin Matsuba toujours et encore meilleures.

Je veux créer des Gin Matsuba avec de larges écailles parce qu’elles sont beaucoup plus belles.

Faire des écailles plus grosses rend la croissance de la gin matsuba plus faible, mais je pourrai peut-être croiser une Wagoi, et pas une Doitsugoi. Ma motiva pour produire une grande Gin Matsuba. Mr TAKEO HOSHINO

Je ne suis ainsi pas moi-même un grand passionné des Koi shows. Je ne fais donc pas des kois qui doivent obligatoirement aller aux shows.

Mon but est de produire des Nishikigoi que mes clients seront heureux de posséder.

Pour mon opinion , le plaisir de l’éleveur est dans le fait de rendre heureux son client. C’est pourquoi je veux produire des“Gin Matsuba avec de grandes écailles.”

J’aimerai que les passionnés du monde entier éprouvent de la passion pour leurs Nishikigoi et leur apportent toute leur attention. C’est un plaisir pour nous, éleveurs, de savoir que nos kois s’ apprécient.

J’ai donc ressenti cela quand j’ai vu un passionné Américain s’occuper des kois de son plan d’eau. Il y avait là des kois dont, personnellement, je me serai débarrassé, mais il les élevait toutes avec la même joie. J’étais impressionné.

Appréciez toutes les Nishikigoi pour ce qu’elles sont.  Pas seulement les belles et celles de valeur et ce avec une grande affection.

Traduction réservée. Avec l’autorisation de L’INPC

Vous aimerez aussi...

Retour en haut