Pour toute commande supérieure à 89€ TTC, nous vous offrons les Frais de port ! (voir les conditions*)

France Carpe Koï Bassin

PISCICULTURE DE SAINT MORAT

Rechercher

YOSHIKAZU OTSUKA / Otsuka Koi Farm

 

 père et fils otsuka

 

Les koi show pour exister

Une asagi, produite par M.OTSUKA, a remporté le titre de "Grand Champion" au 34 ème et 35 ème All Japan Show, ce qui a contribué, bien sûr, à sa réputation de producteurs d'Asagi.

Il a depuis également augmenté son niveau sur les showa goshiki et sanke goshiki où il a démontré ses aptitudes en étant gagnant dans ces catégories respectives à plusieurs shows majeurs .

 Otsuka koi Farm a été fondé en 1962 mais n'a commencé sa vraie période de production à temps plein à partir de 1984 lorsque j'ai fini ma formation. Après avoir été diplomé de l'école secondaire, j'ai acquis une formation de deux ans sous la houlette de Yokio Isa (Maruyo koi farm) qui se trouve être le frère ainé de mon père.

Produire est quelque chose qui s'apprend avec le temps, il faut réfléchir sans cesse pour maitriser tous les paramètres.

Personne ne vous apprend à "produire", on apprend des gestes en regardant les gens chevronnés mais c'est tout…

Lorsque j'ai repris l'entreprise de mon père j'avais à disposition qu'un simple étang d'un hectare. 20 ans plus tard nous avons à disposition 6 hectares. Nous produisons des ochiba, goshiki, kigoi, gosanke, chagoi , des doitsu et bien sûr des asagi!

Les gens ont forcément des goûts différents mais je m'efforce de contenter le maximum de personne.

 

Plaire à soi même avant les autres

Mon premier client c'est moi . Je me dois d'être satisfait de ce que je produis.

Mon but ultime est de créer une "marque de fabrique "; une vision de la koi  qui s'impose à l'esprit en entendant simplement le nom Otsuka .

Niigata est le berceau de la koi et il y a beaucoup, beaucoup d'éleveurs. Chacun s'évertue à produire un koi de plus en plus beau. Cela crée évidemment une vive concurrence qui contribue à l'élévation de la qualité.

otsuka san à la ferme

 

Produire les mêmes kois que les autres c'est se noyer dans la masse, oublier le caractère unique de l'animal.

En faisant cela on ne peut s'affirmer, gagner des koi shows. Chaque éleveur travaille fort tous les jours pour faire évoluer ses caractéristiques et essayer de créer une nouvelle variété.Il m'a fallu environ 6 ans pour stabiliser mes goshiki.

Je crois qu'ambition et saine rivalité sont une force pour les kois de Niigata et accentuer la fascination qu'elles suscitent.

J'essaie de ne pas surprotéger mes kois pour ne pas les affaiblir.

Mais je ne les traite pas " à peu près" parce qu'ils peuvent  également devenir malades.

Mon but, mon souhait, c'est que vous puissiez entamer une relation à long terme avec le poisson que vous avez pu acquérir.

 

Traduction réservée./avec l'autorisation express de l'INPC (International Niskikigoi Promotion Center)

Vous aimerez aussi...

Retour en haut