Pour toute commande supérieure à 149€ TTC, nous vous offrons les Frais de port ! (voir les conditions*)

France Carpe Koï Bassin

PISCICULTURE DE SAINT MORAT

Rechercher

HISATO NOGAMI (Nogami koi farm)

sècèces à éccéncéHisato nogamiHisato Nogami(Nogami Koi Farm)

Mr. Nogami, actuel patron de Nogami Koi Farm située à Muikamachi, Nagaoka city, s’est formé comme membre de l’équipe de  Dainichi Koi Farm qu’il a aidé durant les périodes de “coup de feu” pendant  quinze ans. Il a lancé Nogami Koi Farm en 1994. Il a reçu des compensations pour le tremblement de terre Chuetsu de 2004 et perdu des oyagoi, mais sa  passion pour produire de belles  “Nogami Koi” a été la plus forte, il a tout reconstruit comme avant le sinistre. Il produit actuellement  Kohaku et Showa Sanshoku.


Nogami koi farm la fondation

Nogami Koi Farm a été fondé par, Hisayuki Nogami en 1968. Notre famille était à l’origine constituée d’agriculteurs . Mais quand mon père épousa la soeur ainée de Mr. Minoru Mano (de Dainichi Koi Farm), nous commençâmes à entendre beaucoup parler des Nishikigoi .  Partout où il y avait des réunions aussi diverses que des sermons Bouddhistes ou de simples festivals. Tout naturellement, nous avons développé un intérêt pour elles. Nogami koi farm

Au début, nous produisions de petites quantités de Nishikigoi. Puis on se dirigea vers la construction d’une Koi farm. J’étais bien sûr en contact avec les Nishikigoi depuis mon plus jeune âge.  Mais ce n’est qu’après avoir obtenu mon diplôme d’école supérieure, en 1979, et commencé à me perfectionner chez Dainichi Koi Farm que les choses commencèrent sérieusement.

Après 15 ans “d’entrainement”, je pris en mains Nogami Koi Farm. Durant les premières années, nous produisions Kohaku et Taisho Sanshoku.  Mais après avoir perdu des géniteurs durant le tremblement de terre Chuetsu en 2004, j’essaye à présent de me “concentrer sur ce que je fais de mieux.”

Nogami koi farm les espèces

Aussi je me limite à deux espèces; 60% de Kohaku et 40% de Showa Sanshoku.

Il y avait beaucoup de choses à apprendre de Dainichi Koi Farm.  Une des meilleures fermes du Japon. J’ai pu apprendre beaucoup tout particulièrement, de Mr. Minoru Mano.Kohaku nogami

Il ne m’a pas beaucoup enseigné par la parole, mais, en l’accompagnant, j’ai appris à apprécier et traiter les Nishikigoi. Et, puis aussi, comment se comporter avec les clients. Mais, par-dessus tout, j’ai appris comment chérir les Nishikigoi, et c’est un vrai capital que j’ai pu acquérir.

Il m’enseigna comment prendre soin de chaque koi avec équité, et,  pas seulement, envers une koi chère que tout un chacun remarquerait .

Apprécier chaque carpe koi 

Je n’oublierai jamais avoir appris l’importance de traiter la koi la moins chère comme une très bonne Koi. La volonté de faire de son mieux pour une Koi si elle devient malade, et ce, sans se soucier de savoir si elle a une chance ou pas de guérir. Il s’assurait aussi que ses clients étaient chaleureusement accueillis.

Il organisa la disposition de sa serre avec grand soin.  “Les Nishikigoi sont des oeuvres d’art, aussi devons nous garder un  environnement confortable”. Je ne peux décrire combien j’ai appris à le regarder focaliser ses efforts dans l’amélioration de l’art du Nishikigoi.

Là où j’eu le plus de mal, après être devenu indépendant, est la sélection et le croisement des oyagoi. Je croyais avoir tout compris en ayant été entrainé par le précurseur de Dainichi pendant si longtemps. Mais ce fut bien différent quand ce fut pour mon compte. Koi Nogami

La Koi n’est pas un produit fait par des êtres humains, aussi si j’utilise les mêmes géniteurs, les résultats peuvent être différents.

C’est vraiment pourquoi je voulais créer la “Nogami Koi” de ma propre façon. Chez Dainichi on m’avait dit “de prendre tout mon temps pour élever une koi, d’être confiant , et de ne pas être trop affecté par les résultats de la première année.”

J’ai toujours gardé ce conseil dans ma tête. J’ ai mis tout mes efforts dans le croisement des géniteurs année après année. J’ai, tout d’abord, essayé de faire une Nishikigoi qui plairait aux générations passées des Dainichi plus qu’au public.

Ma concentration actuellement se base sur les Kohaku. Je continue à les produire parce que je les aime mais aussi parce que j’étais intrigué par la “Kamenoko Kohaku” que je vis la première année où j’arrivai chez Dainichi. Une impression  spéciale que je ressentis à ce moment.HISATO NOGAMI (Nogami koi farm)

La qualité du beni était comparable à des vitraux, et le rouge était comme le rouge des cerisiers en fleurs, pas un rouge profond. J’ai vu depuis plein de différentes souches de kois, mais je ne pense pas qu’aucune n’ai fait mieux. Juste pour tenter de vous faire comprendre comme c’était beau… .

La beauté plus que la forme

Et c’est la raison pour laquelle j’insiste et tente de faire de belles Nishikigoi comparables aux Kamenoko Kohaku. Un corps de grosse conformation est bien sûr attractif, mais les Nishikigoi sont des pièces d’art, elles doivent être belles avant tout.

Je pense que la priorité numéro une est d’élever de “belles” Koi plus que de “grosses” Koi.
Mon but actuel n’est pas seulement de produire de bonnes Koi mais de faire des Nishikigoi qui remporteront des prix aux shows et établir un nom. Je veux que les gens disent qu’ils veulent cette Koi parce qu’elle est belle, qu’ils veulent cette Koi même si elle est moyennement grande.

Pas parce qu’une de taille moyenne est la seule option disponible, mais parce qu’ils veulent cette koi spécifiquement. Depuis que je suis l’un des éleveurs de Niigata, je veux que les passionés des Koi disent “les Nishikigoi de Niigata sont superbes.”

Niigata est le lieu de naissance des Nishikigoi. J’espère que les gens viennent à Niigata parce qu’ils peuvent trouver des Koi qui ont un potentiel pour gagner des prix aux shows et parce qu’il y a un grand choix de Nishikigoi.

Je voudrai que tous les amoureux des Koi sachent que nous , les éleveurs de Niigata , avons travaillé dur pour produire de belles Koi après le tremblement de terre. J’espère que vous viendrez nous voir à Niigata. J’espère que vous choisirez une Koi qui vous plaise et que vous l’éleverez avec beaucoup d’affection.

Traduction réservée avec l’autorisation express de l’INPC(International Nishikigoi Promotion Center)

Vous aimerez aussi...

Retour en haut